Rechercher
  • christophe PRESLE

DE MON VILLAGE, JE VOIS

De mon village je vois de l’univers tout ce qu’on peut voir de la terre. Pour cela mon village est aussi grand que n’importe quel autre pays, Parce que j’ai la dimension de ce que je vois Et non la dimension de ma taille ... [...] Fernando Pessoa


Une porte ouverte sur le paysage. Le centre scolaire et sportif de Champagne constitue un seuil donnant sur la campagne environnante, accueillant les habitants des communes voisines, liant le village avec le paysage proche et lointain. Il y a d'abord une accroche au village, le parascolaire, qui poursuit le front bâti existant et entretient des liens étroits avec la commune. Il s'agit dun bâtiment dalle, à l'exception des logements des athlètes décrivant un volume signal qui s'élève vers le ciel, matérialisant l'entrée du village. Ensuite, s'inscrivant au pied des vignes dont la charpente épouse la trame, l'école déploie sur trois niveaux une grande façade orientée sud, permettant aux salles de classe de profiter des vues et de l'ensoleillement. La toiture joue avec l'identité vernaculaire de l'architecture locale pour projeter un auvent abritant la façade, jouant le rôle de préau, cadrant la vue sur les vignes à l'extrémité ouest. Enfin, le gymnase semi-enterré ponctue le dispositif. Ce grand quadrilatère émerge sans priver la cour de récréation de la vue vers les montagnes à l'ouest, permettant néanmoins aux enfants qui y jouent de voir les sportifs réaliser leurs exploits en contrebas.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout